Canaux d'acquisition Google Analytics : Comment les analyser ?

Depuis le développement d’internet, la collecte de la data¹ grâce à des systèmes de tracking comme Google Analytics est devenu un standard. D’ailleurs, selon le site buitwith.com, plus de 30 millions de sites internet utilisent la solution de la firme de Mountain view. Depuis sa création en 2005, Google Analytics a beaucoup évolué et permet de savoir presque tout sur les internautes qui visitent un site internet. Toutefois, de nombreux utilisateurs de cette solution se trouvent très rapidement dépassés par toutes les possibilités qu’elle offre. Dans cet article, nous allons nous intéresser au sous-menu « Tout le trafic » du menu Acquisition de « Google Analytics » et étudier toutes ses possibilités.

Quels canaux apportent du trafic ?

Pour débuter notre exploration, intéressons-nous au menu principal des canaux d’acquisition. Pour y accéder, il vous faut cliquer « Acquisition », puis « Tout le trafic » et « Canaux ». acquérir tout le trafic des canaux

 

Vous disposerez de toute la répartition du trafic qui visite votre site web :

 

les canaux de trafic

 

Dans ce menu, Google Analytics classe les visiteurs de votre site en fonction de « canaux par défaut », il va donc ranger chaque internaute dans un canal en fonction de sa provenance. Dans l’exemple précédent, nous disposons de 6 canaux différents :

 

  • Organic Search : Rassemble tous les internautes provenant des moteurs de recherche (Google, Bing, Yahoo…) et donc de votre référencement naturel.
  • Direct : Tous les internautes qui viennent directement sur votre site. Typiquement, ce sont les internautes qui ont enregistré votre site dans leurs favoris ou l’adresse de votre site leur a été proposée lorsqu’ils ont commencé à taper le nom de votre site dans leur navigateur.
  • Paid Search : Rassemble tous les internautes provenant des emplacements payants sur les moteurs de recherche comme Google AdWords, Bing Ads ou encore Facebook Ads.
  • Referral : Soit tous les internautes qui proviennent de liens présents sur d’autres sites internet, appelés « sites référents ».
  • Social : Tout le trafic qui provient des réseaux sociaux, comme Facebook ou Twitter.
  • Display : Tout le trafic qui provient de votre publicité sur les bannières display.

Cette première répartition vous permet de voir de quel canal vous êtes susceptible d’être dépendant. Nous recommandons habituellement de disposer d’une répartition de trafic comme ceci :

  • 1/3 SEO : Organic Search.
  • 1/3 SEA : Paid Search, Display.
  • 1/3 Social : Social, Referral et Direct.

Dans notre exemple précédent, le site internet étudié dispose d’une forte part de référencement naturel (73,6% des sessions), c’est excellent compte tenu du fait que ce site génère plus de 70 000 sessions chaque mois. Toutefois, dans le cas d’une mise à jour des algorithmes de Google qui pénaliserait le référencement naturel de ce site, la perte de trafic « Organic Search » mènerait à une forte baisse du trafic global.

C’est pourquoi il est important de diversifier ses sources de trafic. Afin de voir en profondeur le menu « tout le trafic », nous allons nous intéresser à un autre sous-menu qui permette de produire le rapport que nous venons d’étudier. En effet, chaque « Canal par défaut » est généré grâce à la récupération de deux informations chaque fois qu’un internaute vient sur votre site : le support de la visite et sa source.

Formez vous à Google Analytics dès aujourd'hui !

L’utilité des supports dans Google Analytics

Une analyse plus large du trafic de votre site web consiste à le visualiser par support. Pour Google Analytics, le support représente le moyen utilisé par l’internaute pour accéder à votre site. Pour y accéder, allez dans le sous-menu « Source/Support » puis cliquez sur « Support » :

 

selectionner-support

 

La catégorisation par support vous permet d’identifier plus largement quels actions webmarketing ont porté leurs fruits.

 

supports

 

Typiquement, les visiteurs d’un site sont classés dans 4 supports :

 

  • CPC : Ce support rassemble tout le trafic payant qui va sur votre site. Vous pourrez donc facilement comparer le chiffre d’affaires généré par ce support avec les investissements publicitaires que vous avez réalisés. Vous saurez donc si ces investissements ont produit des résultats.
  • Organic : Ce support reprend le même canal par défaut que vu précédemment, soit « Organic Search ».
  • Referral : A ne pas confondre avec le canal du même nom, ce support reprend toutes les sessions qui proviennent de liens présents sur d’autres sites, que ce soit des forums, sites d’information ou encore des réseaux sociaux. Ce support vous permettra d’analyser le succès de votre stratégie de netlinking, donc savoir si les liens externes qui ont été créés génèrent du trafic vers votre site.
  • (none) : Sont classés dans ce support tous les internautes pour lesquels le support n’a pas été identifié. Soit le lien qu’ils ont utilisé n’avait pas de suivi adéquat (donc pas de moyen pour Google Analytics de l’identifier), soit ce sont des internautes qui sont venus directement sur votre site et ils n’ont donc pas utilisé de support pour accéder à votre site.
  • Email : Dans le cas où vous avez taggué correctement vos newsletters, ce support apparaîtra et vous permettra d’identifier le trafic qui provient de vos newsletters.

Analyser les sources de trafic dans Google Analytics

Une autre méthode consiste à analyser votre trafic par source. Pour Google Analytics, les sources correspondent aux noms de domaine qui ont généré des visites sur votre site web sur la période étudiée. Attention, nous précisons bien que toutes les sources de trafic seront listées, il est donc important d’isoler un support pour lequel vous désirez analyser les sources de trafic. Typiquement, cette analyse sera intéressante pour le support referral, cela vous permettra de savoir quels sites vous apportent réellement du trafic.

Si vous désirez réussir votre stratégie de netlinking, il vous faudra disposer de liens de qualité, donc avoir des liens sur d’autres sites qui vous apportent du trafic. Pour ce faire, la manière la plus simple est d’utiliser un segment avancé de Google Analytics. Cette fonctionnalité vous permet d’isoler une partie du trafic qui visite votre site web selon un critère que vous définissez. Dans notre cas, notre segment avancé va isoler le trafic referral, donc les internautes qui visitent un site internet après avoir cliqué sur un lien présent sur un autre site.

 

ajouter-un-segment

 

Ensuite, cliquez sur « segments système », sélectionnez « sites référents » et validez en cliquant sur « Appliquer ».

 

segment-referral

 

Enfin, dans les dimensions principales, sélectionnez « Source » :

 

selectionner-source

 

Vous disposez maintenant de tous les sites référents qui génèrent du trafic vers votre site. Si vous avez activé le commerce électronique, vous pourrez également voir le chiffre d’affaires généré par ces sites.

 

referral-par-source

 

Trouver l’URL qui génère du trafic vers votre site

Enfin, pour certains sites vous pouvez même obtenir l’URL complète qui a généré du trafic vers votre site. Pour ce faire, cliquez sur « dimension secondaire », sur « Acquisition » et enfin sur « Chemin du site référent :

 

chemin-du-site-referent

 

Comme certains sites comme les forums disposent de milliers de pages, il est très souvent compliqué de retrouver l’URL exacte qui génère du trafic vers votre site. Grâce à cette dimension secondaire, vous l’obtiendrez lorsque le site référent le permet.

 

source-avec-chemin-referent

 

Cela est très utile lorsque qu’un site référent génère beaucoup de trafic, vous pourrez identifier la page où se trouve le lien vers votre site et voir pourquoi les internautes cliquent sur ce lien. Parfois, cela peut-être positif quand un bloggeur a écrit un article positif sur un produit que vous vendez, dans ce cas il peut être intéressant d’établir un partenariat avec ce dernier. Si le trafic positif vient d’un forum, vous pouvez créer un profil officiel sur ce dernier et aider directement les internautes, cela améliorer votre image de marque auprès de ces derniers. Dans le cas d’un trafic négatif, vous pourrez savoir exactement d’où il vient et vous pourrez intervenir rapidement pour corriger ce qui doit l’être. Dans le cas d’un sujet sur un forum, vous pourrez intervenir officiellement et répondre directement aux critiques des internautes. Si vous souhaitez en apprendre davantage sur cet outil indispensable, nous proposons une formation Google Analytics accompagné d'un expert afin de connaître toutes les astuces pour visualiser les statistiques les plus précieuses.

----

¹Data : données

Formez-vous au webmarketing

Un commentaire à faire ? Partagez-le nous !

0